Catégories

Liste des pays en K

Liste des pays en K

Cet article répertorie tous les pays commençant par la lettre K. Ils sont au nombre de 6 et sont répartis aux 4 coins du monde : l’Asie, l’Océanie, l’Afrique et l’Europe de l’est. Voici la liste de ces pays et une présentation pour chacun d’eux afin de les découvrir. Cela vous donnera peut-être l’envie de les visiter !

Le pays du Koweït

Le Koweït, autrement appelé Emirat du Koweït, est un pays de petite taille. Sa superficie de 17818 km² accueille plus de 3 millions d’habitants. Les koweïtiens utilise au quotidien le Dinar koweïtien qui est la monnaie officielle du pays (1 KWD = 2,97 euro). Les habitants sont majoritairement musulmans (à 85%), même si les chrétiens sont présents également mais seulement à 12%. On compte quelques hindouistes mais ils sont peu nombreux.

A lire également : Pourquoi s'appelle-t-il la Grande-Bretagne ?

Le Koweït partage ses frontières avec l’Irak et l’Arabie Saoudite, ainsi qu’avec le Golfe persique. Cette frontière maritime lui donne accès à l’Iran. Pour se représenter la taille du pays, il faut savoir que vous pouvez traverser le Koweït du Nord au Sud en 2 heures environ et d’Ouest en Est en 1h40.

La capitale porte le même nom que le pays lui-même, Koweït. Les autres villes importantes sont Mubarak Al-Kabeer et Hawalli.

A voir aussi : Quel était le plus grand empire colonial ?

Concernant l’histoire du pays, c’est un territoire qui a longtemps été dépeuplé. Si quelques villages sont connus vers 1600, c’est à partir du XVIIIème siècle que le pays se développe. La ville de Koweït débute son enrichissement grâce à son petit port situé au fond du golfe Persique. L’avantage majeur du port est son accessibilité et les eaux profondes sur lequel il donne. Les fleuves de Chatt-el-Arab et Bassorah sont eux plus inaccessibles.

Fondé par la famille Al-Sabah alors en quête de terre où s’installer, le Koweït débute son commerce avec les Indes orientales. Bassorah est tenu par la Perse, les marchands se tournent vers Koweït à partir de 1776. Les Indes orientales qui elles ont d’abord vu les Britanniques venir sur leurs territoire, entrainent avec elles La Compagnie anglaise. Cela a un impact considérable sur l’enrichissement du Koweït qui va conclure également un traité avec le Royaume-Uni.

Le pays de Kiribati

La République de Kiribati est un pays insulaire situé en Océanie. Sa particularité est qu’il regroupe 33 îles, elles-mêmes faisant partie de 3 archipels. Ces archipels s’étalent sur une superficie de 811 km². Les îles sont si éloignées les unes des autres que le décalage horaire est le plus élevé du monde (23 heures). Cela s’explique par la présence de la ligne méridienne coupant Kiribati en deux. Ainsi, le jour se lève le lundi sur l’île Christmas pendant que le mardi débute déjà sur la capitale Tarawa.

Seule l’île Banaba est une île haute, les autres des archipels sont basses par leur structures coralliennes. Elles sont couvertes de végétation foisonnantes et les cocotiers arborent les rivages. Quant au climat à Kiribati, il est tropical. La saison des pluies s’étend du mois d’octobre au mois de mars. Les cyclones sont courants et la sécheresse est présente tout le reste de l’année quand la saison des pluies est terminée.

Il faut savoir que l’ancien nom de Kiribati était les îles Gilbert. Le nom a été changé au moment de l’indépendance du pays en 1979, placé depuis 1892 sous le protectorat du Royaume-Uni.

On y dénombre aujourd’hui un peu plus de 120 000 habitants. La vie sur les îles de Kiribati est compromise pour les habitants. La montée des eaux est en effet un réel problème. Les îles n’étant pas élevées, il est plus que probable qu’elles soient submergées à l’avenir. C’est pourquoi le gouvernement cherche à acheter des terres notamment au Fidji afin que la population puisse changer de territoire.

Le pays du Kirghizistan

Le Kirghizistan signifie le pays de Kirghizes. Ces derniers sont plus de 6 millions sur le territoire situé en Asie Centrale. Le pays est grand de quasiment 200 000 kilomètres carrés. Le Kirghizistan partage ses frontières avec l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Kazakhstan mais aussi la Chine. En République Kirghize, son nom officiel, on y parle le Kirghize même si officiellement c’est le Russe qui est la langue du pays. S’il est compris, le Russe est toutefois peu parlé.

La plus grande ville du Kirghizistan est aussi la capitale : Bichkek. Celle-ci se trouve proche du Kazakhstan, à quelques kilomètres de la frontière. Bichkek s’appelait autrefois Frounzé en référence au dirigeant soviétique. La ville habite presque 1 million d’habitants d’après l’ONU et fut le coeur d’action de la révolution des tulipes en 2005 et la révolution Kirghize en 2010.

Politiquement, le Kirghizistan est une République depuis ses révolutions en 2005 et 2010, avec un régime parlementaire. Le président de la république a été élu au suffrage universel pour une durée de 6 ans. Le pouvoir est partagé entre le président et son premier ministre qu’il a nommé. Il existe aussi un conseil suprême constitué de 120 élus pour 5 ans. Ces élus ont un pouvoir législatif. Le président ne peut dissoudre ce conseil et lui doit des comptes.

Il est important de noter que la population est composée de Kirghizes mais également de Russes. Les premiers sont à l’origine des éleveurs nomades très attachés à leurs traditions. L’artisanat et l’équitation sont des piliers de la culture. Les Kirkhizes n’ont pas été touchés par les invasions mongoles grâce à la géographie du pays. Le fils de Gengis Khan aura gagné cependant l’autorité sur ce peuple. Encore aujourd’hui le système clanique tribal est très présent dans la culture des Kirghizes. Les Russes sont eux venus quand le pays fut colonisé par l’Empire Tsariste en 1876. Plus tard l’intégration du pays à la Russie soviétique augmenta leur nombre. Après l’indépendance ils eurent peur d’être pris pour cible et fuirent le pays. Ils sont aujourd’hui peu nombreux au Kirghizistan. Des turcs, des Ouzbecks, des Allemands et des Ukrainiens composent aussi la population.

Le pays du Kenya

Situé en Afrique de l’Est, le Kenya est encerclé par le Sud-Soudan, la Somalie, la Tanzanie, l’Ouganda et l’Ethiopie. Sa côte Est s’ouvre directement sur l’océan indien. C’est plus de 54 millions d’habitants qui vivent au Kenya. Les Kenyans se divisent eux-mêmes en 43 tribus dont chacune possède sa propre langue. Parmi les tribus les plus importantes, on peut citer les Luhya, les Luo, les Kisii, les Meru, les Kalenjin, les Kemba et les Kikuyu qui représentent à eux seuls 22% de la population. Un certain nombre de personnes qui ont une influence dans le pays font partie de cette tribu. Toutefois, il y a un équilibre qui est gardé entre les différentes tribus.

Les langues officielles au Kenya sont le Kiswahili et l’anglais. Le kiswahili est aussi parlé au Rwanda, en Tanzanie, en Ouganda, au Mozambique, au Burundi et en République démocratique du Congo. Elle est parlée de manière partielle cependant. Les Kenyans parlent le Kiswahili auquel ils ont intégré des mots d’anglais et d’arabe. Ils parlent aussi anglais et au moins une langue tribale.

La capitale Nairobi est la ville la plus peuplée du Kenya avec pas moins de 4,4 millions d’habitants. Monbasa qui se trouve proche de la mer est aussi connue mais plus petite. Son caractère plus historique fait partie des atouts de la ville.

Concernant le climat au Kenya, il est fait de saisons humides et sèches. S’il fait plus frais dans les zones plus hautes, les températures sont de manières générales agréables. Notons qu’une saison des pluies plutôt courte a lieu vers le mois de novembre. Alors qu’à la fin du mois de mars, arrive une longue saison de pluie. Cela dure un mois environ. Pendant ces périodes, les touristes sont moins nombreux donc c’est idéal pour visiter le pays.

Les parcs et les réserves constituent un atout majeur pour le Kenya. Avec une surface s’étalant sur 8% du territoire, le tourisme est une clé du développement Kenyan. L’UNESCO a d’ailleurs inscrit 5 zones au patrimoine mondial :

  • Le parc national du Mont Kenya
  • Le parc national du lac Nakuru
  • Les 3 parcs nationaux du lac Turkana (Sibiloi, l’île centrale Aberdare, l’île du sud)

Pour finir, les Chrétiens sont majoritaires au Kenya. Protestants à 53%, ils vivent au côté des musulmans qui représentent 10,9% de la population.

Le pays du Kazakhstan

Le Kazakhstan est fondé en tant d’Etat au XVème siècle par les sultans Janybek et Kerey. L’Etat à l’époque nommé Khanat kazakh est constitué de diverses tribus. C’est à partir du XVIIème siècle que le danger des envahisseurs survient. Les Russes et les Chinois veulent conquérir les terres du Khanat kazakh. C’est finalement la Russie qui fini par s’accaparer le pays même si les Kazakhs ont tenté de leur résister. L’Empire Russe en grande quête de pouvoir a définitivement conquis le Kazakhstan en 1891.

Avec la colonisation des Russes, la vie des Kasakhs devient plus sédentaire et l’utilisation de la monnaie remplace petit à petit le troc. C’est une période également où l’instruction se développe. Le pays est officiellement nommé République socialiste soviétique en 1936. Il faudra attendre 1991 pour qu’il redevienne indépendant, une fois la perestroïka passée. Astana devient la capitale du Kazakhstan au lieu d’Akmola qui l’a été jusqu’en 1997.

Géographiquement, le pays du Kazakhstan est très grand. Sa superficie est de presque 3 millions de kilomètres carrés. Pour se rendre compte de la surface, c’est 5 fois la superficie de la France. D’immenses steppes et deux mers habitent le pays : la mer d’Ara et la mer Caspienne. Le pays est entouré par la Chine, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, la Russie et le Kirghizistan. Des montagnes se trouvent dans le sud avec le mont Khan Tengri qui s’élève à 7010 mètres. C’est la montagne la plus haute du Kazakhstan.

Economiquement, le pays vit principalement du pétrole. Le Kazakhstan exporte à hauteur de 56% son pétrole et cela lui a permis de rembourser sa dette au FMI. Le Kazakhstan a la possibilité également d’exploiter des gisements de potassium, de fer, d’uranium, de chrome et de manganèse. Par ailleurs, les ressources métallurgiques sont une part importante de l’économie du Kazakhstan (35%).

Le pays du Kosovo

Le cas du Kosovo est particulier. Son statut est contesté alors que l’Etat du Kosovo s’est déclaré indépendant. Si une partie de la communauté internationale reconnait son indépendance de la Serbie, le reste est en désaccord. Le Kosovo ne fait pas partie d’ailleurs de l’ONU. Il ne fait pas non plus partie de l’Union Européenne mais utilise toutefois la monnaie de l’euro.

Le Monténégro, l’Albanie, la Serbie et la Macédoine encerclent le Kosovo. Plus d’1,8 million d’habitants vivent sur les 10 908 km² de superficie. Très montagneux, le Kosovo a aussi deux grandes plaines, une plaine sur la plateau oriental et une seconde sur le plateau occidental.

La population du Kosovo est composée d’Albanais à 92% et de Serbes à 5,3%. Le pourcentage restant concerne des Turcs, des Gorans, des Bosniaques, des Roms, des Ashkalis ou encore des Egyptiens. Avec une émigration et une immigration très importante, le Kosovo doit faire face à des difficultés sur différents aspects. La population est aussi très jeune. Les moins de 30 ans représentent en effet à peu près 65% de la population. De par son histoire et sa démographie, on parle plusieurs langues au Kosovo. L’albanais et le guègue (dialecte albanais) sont couramment parlés. Le serbe a toutefois aussi une place importante.

Articles similaires

Lire aussi x