Catégories

Guide des formalités administratives pour voyager en toute sécurité

Guide des formalités administratives pour voyager en toute sécurité

Les voyages sont, en règle générale, des moments supposés agréables à passer. Or, il n’y a rien de plus stressant et parfois frustrant que les formalités administratives pouvant être pour le moins complexes selon votre pays de destination. Pour vous éviter les tracas, nous avons rassemblé, ici, la plupart des formalités administratives auxquelles vous devez faire attention pour partir en toute tranquillité.

Prendre en compte l’essentiel : le document de voyage

Avant tout voyage, il vous faut récupérer tout document essentiel à votre déplacement. Le document utilisé pour vos voyages est un essentiel à ne pas manquer ou oublier dans vos bagages. Notez donc bien quel document emporter avec vous si vous vous rendez dans une autre ville ou un autre pays.

A lire également : Les visas de voyage : un guide complet pour être prêt à partir

La carte d’identité

Ce document essentiel pour toute personne existante souhaitant se déplacer ou voyager est un impératif des mesures de sécurité pour tous les voyageurs. À destination de l’Union européenne, si vous venez d’un autre pays européen comme la France, votre carte d’identité peut être le seul document qui sera demandé par les autorités du territoire.

Le passeport

Il est impossible de voyager légalement à l’étranger sans passeport. Ce passeport doit être valide de plusieurs mois après votre retour dans votre pays d’origine (puisque si votre passeport se périme au cours de votre voyage, vous serez bloqués dans le pays où vous êtes arrivés). Ce document se fait en quelques semaines, pensez donc à en vérifier la validité avant de prendre vos billets.

A voir aussi : Les pièges à éviter dans la préparation administrative d'un voyage

Le visa

Ce document doit être demandé en amont au pays de destination et peut prendre du temps à sa réalisation. Veillez donc à le demander rapidement.

Il vous sera toujours recommandé de garder à votre domicile des photos d’identités et des photocopies de vos documents administratifs. Ainsi en cas de perte ou de vol, vous pourrez justifier de vos documents si besoin.

En cas de problème, déclarez rapidement le vol du document ou des documents aux autorités locales. Ainsi, votre ambassade ou consulat pourra vous aider sous réserve de paiement.

Guide des formalités administratives pour voyager en toute sécurité

Autres formalités

Il existe certaines formalités dont vous devrez prendre compte si vous partez à l’étranger.

La formalité monétaire

En voyage, votre pays de destination n’utilise peut-être pas la même devise que la vôtre. Veillez donc à obtenir soit en amont, soit à votre destination une certaine somme en liquide pour vos frais prévus et imprévus (votre banque peut vous taxer sévèrement en utilisant votre carte de crédit).

Voyage avec un mineur

Pour partir en voyage avec un mineur, il vous faudra vos documents d’identités (passeport, carte d’identité et potentiellement un visa) mais également les siens si l’enfant est en âge (en général à 12 ans).

Voyage avec des animaux

Voyager avec votre animal peut se révéler complexe et est souvent déconseillé. Il vous faudra, en effet, vous renseigner plusieurs mois en avance auprès de l’ambassade du pays de destination afin de connaître les règles en vigueur et les documents à présenter.

Pour finir, considérez qu’il vous faudra connaître les lois de votre pays de destination afin de ne connaitre aucun impair.

Vérifier les conditions d’entrée et de séjour dans le pays de destination

Avant votre départ en voyage, il faut vérifier les conditions d’entrée et de séjour du pays que vous allez visiter. Effectivement, chaque pays possède ses propres formalités administratives et il est donc crucial de se renseigner avant son départ pour éviter tout désagrément.

  • Le visa : certains pays exigent un visa pour entrer sur leur territoire. Il peut s’agir par exemple d’un visa touristique ou encore d’un visa étudiant. Pour obtenir un tel document, vous devrez souvent remplir des formulaires spécifiques ainsi qu’y joindre des pièces justificatives (passeport valide, billets aller-retour…). Les délais peuvent être assez longs ; aussi est-il conseillé de s’y prendre plusieurs mois à l’avance.
  • La durée maximale autorisée : chaque pays définit une durée maximum pendant laquelle un étranger peut rester sur son territoire sans avoir besoin d’une autorisation supplémentaire (visa longue durée par exemple). Cette période varie généralement entre 30 jours et trois mois selon les destinations.
  • L’autorisation ESTA : si vous partez aux États-Unis en tant que touriste ou pour affaires pendant moins de 90 jours, il sera nécessaire de faire une demande préalable d’autorisation ESTA. Cette démarche peut se faire en ligne mais elle doit impérativement être entreprise au minimum 72 heures avant le jour du départ.
  • Les vaccins : certains pays exigent la présentation d’un carnet de vaccination pour des maladies spécifiques comme la fièvre jaune ou l’hépatite B. Il faut se renseigner sur les vaccins nécessaires avant votre voyage.
  • Veillez aussi à respecter les lois et les traditions locales. Certains pays ont des règles très strictes en matière de religion, par exemple, tandis que d’autres interdisent formellement certains types de comportements (fumer dans les lieux publics, boire de l’alcool…). Le non-respect peut être puni sévèrement.

    N’oubliez pas que ces formalités peuvent varier selon le type de voyage effectué (tourisme, affaires…) ainsi que selon vos propres caractéristiques (âge, nationalité…). Mieux vaut donc se renseigner auprès des autorités compétentes pour ne rien oublier.

    Anticiper les éventuelles vaccinations nécessaires pour le voyage

    Lorsque vous préparez votre voyage, il faut penser aux potentielles maladies que vous pourriez contracter sur place. En effet, certains pays ou régions exigent des vaccinations spécifiques avant l’entrée sur leur territoire. Il peut s’agir, par exemple, de la fièvre jaune dans certains pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud.

    Il est recommandé de consulter un médecin spécialisé en médecine tropicale au moins 4 à 6 semaines avant le départ afin de se faire vacciner si nécessaire et ainsi éviter tout risque sanitaire inutile lors du voyage.

    Les vaccinations qui peuvent être obligatoires pour entrer dans certains pays comprennent souvent la fièvre jaune, l’hépatite A et B, la typhoïde ou encore la rage. Même si elles ne sont pas obligatoires officiellement, ces vaccinations restent fortement recommandées car elles permettent une protection efficace contre certaines maladies pouvant être mortelles.

    Il faut aussi veiller à prendre toutes les précautions nécessaires concernant les autres vaccins courants tels que ceux contre la grippe saisonnière ou le tétanos-diphtérie adulte (Td).

    Pensez bien à emporter avec vous (dans vos bagages) votre carnet de vaccination international. Ce document regroupe toutes vos données médicales relatives aux vaccinations que vous avez déjà reçues et peut être demandé à l’entrée de certains pays. Il est aussi utile en cas d’urgence médicale pour un traitement rapide et efficace.

    Il faut rappeler qu’il n’est jamais trop tard pour se faire vacciner : même si votre départ approche, il reste possible de vous protéger contre certaines maladies grâce à une vaccination rapide avant le départ. Les autorités sanitaires recommandent donc fortement aux voyageurs de prendre ce sujet au sérieux afin d’éviter les problèmes liés aux maladies potentielles pendant leur séjour à l’étranger.

    Pensez bien à respecter les consignes des autorités sanitaires locales sur place. Celles-ci peuvent différer selon la destination ou encore le moment où vous y êtes (saison sèche/humide) mais il faut impérativement suivre ces directives afin d’éviter tout risque sanitaire inutile lors du voyage.

    Articles similaires

    Lire aussi x