Catégories

Bivouac : le matériel nécessaire

Bivouac : le matériel nécessaire

Le camping sauvage est une activité de prédilection chez bon nombre de Français. Pour les fidèles appréciateurs, il représente une bonne occasion de se détendre, de se reconnecter à la nature, de mieux découvrir les milieux sauvages, etc. Ceci dit, afin de mieux jouir des plaisirs du bivouac, il importe pour tout campeur de se munir d’un matériel de campement adéquat. Ce matériel sera composé du nécessaire pour passer un bon séjour en bivouac. Cependant, tous les campeurs ne connaissent pas la checklist des matériels nécessaires en camping. De quoi est composé le matériel nécessaire, en bivouac ? Découvrez-le.

Matériel de camp et de couchage

Pour faire du camping sauvage, la première chose à prendre en compte est l’installation du camp. Autrement dit, tout amateur de bivouac doit avoir le souci du lieu dans lequel il s’installera, pour les nuits. Dès lors, le matériel de camp et de couchage est l’ensemble de base à constituer. Plus précisément, ce matériel (camp et couchage) sera composé de : sac de couchage, tente, bâche ou hamac, lampe de front, batterie externe, tapis de sol, oreiller, nappe et kit de survie.

A lire en complément : Les incontournables de la gastronomie à découvrir en voyage

Considérant chacun de ces éléments, il est évident que le campeur dispose du nécessaire pour des nuits paisibles et en sécurité dans le bivouac. Le campeur pourra disposer d’un couchage sûr, confortable et d’une protection contre toutes les intempéries. Aussi, il pourra s’éclairer dans le noir, mener ses activités de nuit, utiliser ses appareils, faire sa toilette et autres choses importantes.

Matériel culinaire

Après le camp et le couchage, la nourriture et la survie constituent le deuxième plan de montage d’un bivouac. Dans le souci de subvenir aux besoins d’alimentation, il importe pour un campeur de disposer du nécessaire (matériel culinaire) pour préparer à manger durant toute la durée du camping. Parmi les objets de ce matériel, figurent : réchaud, grille à barbecue, sac isotherme, gourde, accessoires de cuisine (louche, casserole, poêle, passoire et ouvre-boîte) et vivres (plats en conserve, légumes et fruit secs ou en conserve, fromage, eau gazéifiée, assaisonnements, mets lyophilisés, etc.).

A lire aussi : Explorer Vatican : le plus petit pays du monde aux grandes histoires

Avec tout ce matériel, il est plus qu’évident que les repas et l’alimentation du campeur sont assurés. Pour un bivouac de courte durée, les repas en conserve, les légumes secs ou en conserve, les mets lyophilisés sont de bons moyens pour s’alimenter assez convenablement jusqu’à la fin du séjour. Cependant, lorsqu’il s’agira d’un séjour plus long en bivouac, les ustensiles de cuisine, les céréales, les légumes et autres vivres frais sont utilisables et conservables pendant la durée du camping.

Matériel d’hygiène et de santé

En dehors du camp, du couchage, de la nourriture et de la survie, la propreté du corps et la santé physique sont également des choses à ne pas négliger en camping sauvage. Qu’il s’agisse des outils d’entretien pour ustensiles, vêtements ou organisme même, tout bon campeur doit prévoir ce qui lui permettra de préserver sa santé et son hygiène corporelle.

Par ailleurs, les outils du matériel d’hygiène et de santé sont les suivants : savon solide, liquide ou détergent (lessive et cuisine), corde à linge, kit de secours (blessures), gel hydro alcoolique, dentifrice, papier toilette, éponge, peigne, serviette, etc. Avec cet ensemble, la propreté et le bien-être seront assurés pour tout campeur.

Matériel de navigation et de sécurité

Lorsque l’on part en bivouac, il ne faut pas négliger les aspects liés à la navigation et à la sécurité. En effet, que ce soit pour s’orienter dans un milieu inconnu ou pour faire face à d’éventuels imprévus, le choix du matériel de navigation et de sécurité revêt une importance capitale.

Parmi les équipements indispensables figurent tout d’abord une boussole, qui permettra au campeur de se repérer facilement lorsqu’il évolue hors des sentiers battus. Une carte topographique détaillée sera aussi un outil précieux pour prévoir son itinéraire et prendre connaissance des particularités géographiques du lieu.

En termes de sécurité, il est primordial d’emporter avec soi un kit de premiers secours. Ce dernier devrait comprendre des bandages stériles, des pansements adhésifs, une paire de ciseaux médicaux ainsi qu’un désinfectant cutané. Il est aussi recommandé d’inclure dans ce kit quelques médicaments courants tels que des antalgiques ou encore des anti-diarrhéiques.

Pour garantir sa propre sécurité ou celle du groupe lors du bivouac, il est également important de prévoir des moyens de communication fiables, tels qu’un téléphone portable ou une radio. Il est également conseillé d’informer quelqu’un de son itinéraire et de sa durée de séjour prévue.

En prenant en compte ces conseils, vous pourrez profiter pleinement de votre expérience en bivouac en toute sécurité.

Matériel d’éclairage et de communication

Pour profiter pleinement de son bivouac, il faut de la communication. Effectivement, ces deux aspects revêtent une importance capitale pour assurer la sécurité et le confort du campeur dans des conditions parfois précaires.

En ce qui concerne l’éclairage, il faut choisir un dispositif lumineux adapté aux besoins spécifiques du bivouac. Une lampe frontale ou une torche à LED sont des options très pratiques car elles offrent une luminosité suffisante tout en étant faciles à transporter.

Il est aussi recommandé d’avoir avec soi des piles de rechange afin d’éviter toute panne soudaine au cœur de la nuit. Il existe même des lampadaires solaires portables qui permettent de bénéficier d’une source lumineuse écologique et économique.

Quant à la communication, elle est primordiale pour rester connecté avec le monde extérieur ou pour appeler à l’aide en cas de besoin. Un téléphone portable doté d’une batterie chargée peut être un allié précieux lorsqu’on se trouve dans des zones reculées où le réseau peut être faible voire inexistant.

Il faut garder à l’esprit que les téléphones portables peuvent rapidement perdre leur autonomie si on les utilise intensivement. Dans ce cas-là, investir dans un chargeur solaire portable peut s’avérer judicieux afin de pouvoir recharger son appareil n’importe où tant qu’il y a du soleil disponible.

Il existe aussi des radios portatives qui permettent de rester informé des conditions météorologiques ou d’éventuelles alertes de sécurité. Ces radios fonctionnent généralement avec des piles et certains modèles sont même dotés d’une manivelle pour générer leur propre énergie.

Le choix du matériel d’éclairage et de communication est crucial lorsqu’on part en bivouac. En étant bien équipé dans ces domaines spécifiques, vous pourrez profiter pleinement de votre expérience en plein air tout en garantissant votre sécurité et votre confort.

Articles similaires

Lire aussi x