Catégories

Apprenez à déguster le rhum comme un pro grâce à ce coffret de dégustation

Apprenez à déguster le rhum comme un pro grâce à ce coffret de dégustation

Vous adorez le rhum et vous êtes à la recherche d’un coffret de dégustation pour vous faire plaisir ou pour l’offrir comme présent à un proche ? Sur le marché, on rencontre plusieurs types de coffrets, ce qui ne facilite pas toujours le choix. Découvrez alors dans cet article quelques conseils pour consommer le rhum comme un pro grâce au coffret rhum Plantation.

Le coffret rhum Plantation, l’art du double vieillissement

Le coffret rhum Plantation est très élégant et contient 6 des plus magnifiques compositions de la marque Rhum Plantation, une assemblée dans la région Cognac en France. Il est également très apprécié pour ses belles finitions en fûts de cognac de la Maison Ferrand. De plus, il offre aux passionnés en quête de nouvelles saveurs à se laisser transporter par les parfums fruités du rhum Plantation Peru 2004. Par ailleurs, la particularité de ce coffret réside dans le fait qu’il contient aussi une cuvée qui n’a pas connu une double maturation. Il s’agit de la Plantation Original Dark où le caramel, le café et la vanille Bourbon sont les trois gagnants de la dégustation.

A découvrir également : Préparez votre séjour au ski avec nos conseils pour profiter de la vue en direct de Le Corbier

Comment déguster le rhum comme un pro grâce à ce coffret de dégustation ?

Pour apprendre à boire le rhum comme un pro, il est nécessaire de suivre quelques étapes.

Faire appel aux sens

Pour boire son rhum, il faut nécessairement avoir recours à 4 de nos sens tels que :

A lire aussi : Pourquoi est-il important de parler anglais aujourd'hui ?

  • La vue

Elle est nécessaire pour détecter la brillance, la limpidité, la corpulence, et l’intensité d’un excellent rhum.

  • Le goût

Dans un rhum, il existe 4 saveurs principales comme le salé, le sucré, l’acide et l’amer. La dégustation fait donc intervenir tous ces élémentaires et arômes.

  • L’odorat

Un excellent rhum doit attirer l’attention par l’odorat. Par ailleurs, ce sens est le plus précis et le plus développé. Puissant stimulateur de la mémoire affective, elle permet au nez de reconnaître parfaitement les arômes.

  • Le toucher

Le toucher est un peu le dernier des sens à utiliser. Il permet d’évaluer la température et la texture de l’alcool.

La dégustation proprement dite

La dégustation de son rhum se résume en 3 étapes :

  • 1re étape

La première étape de dégustation du rhum va permettre de déterminer la brillance, la couleur, le corps et la limpidité. Pour la couleur, le rhum peut être transparent, paille, doré, vieil or, etc. Voilé, laiteux, transparent, etc., sont des éléments pour la limpidité du rhum. En penchant légèrement le verre, la lumière naturelle va permettre de distinguer l’éclat et la brillance de son verre. Quant au corps, il est moyen, léger ou corsé.

  • 2e étape

Pour apprendre à boire le rhum, il est nécessaire de savoir qu’un rhum ne doit pas brûler ou piquer le nez. Par conséquent, il faut observer les sensations causées par l’alcool non dilué et distinguer les saveurs. Il faut ensuite tourner l’alcool dans le verre et le sentir avec prudence. Toutefois, si le rhum picote ou brûle, il faut y mettre de l’eau par petites touches.

  • 3e étape

L’étape finale pour déguster son rhum comme un pro est de le boire. Pour cela, il faut préparer les lèvres à le déguster par petites gorgées. Après la mise en bouche, les premières sensations ressenties permettent d’évaluer le corps, la texture du rhum et l’équilibre entre les arômes.

Articles similaires

Lire aussi x